24/01/2007

Ordre du jour du 22 janvier 2007

 

ORDRE DU JOUR DU 22 JANVIER 2007.

 

Secrétariat :

 

1.1.      Approbation du procès-verbal de la dernière séance;

 

                        Ce point est accepté à l'unanimité.

 

1.2.      Elections des membres du CPAS : modification des candidats de la liste P.S.;

 

            La Région wallonne n'approuve pas la délibération désignant les membres du C.P.A.S.  Motif: le groupe P.S. proposait deux conseillers communaux, Armand Bams et Catherine Latiers, qui auraient été également conseillers C.P.A.S.  La loi n'autorise, par groupe politique, que maximum 1/3 de conseillers cumulant les deux fonctions.  Armand Bams quittera le C.P.A.S au profit de Alain Gossia.

 

            La composition du C.P.A.S. devient donc:

 

Groupe P.S.: Catherine Latiers (Présidente), Véronique Ghenne, Alain Gossia et Michel Brogniet.

 

Groupe M.R.:  Josée Lallemand, Robert Flawinne et Emmanuel Vranckx

 

Groupe Ecolo:  Bernard Deboyser

 

Groupe C.D.H.:  Thérèse d'Udekem d'Acoz.

 

            Seul le Groupe P.S. sera représenté au C.P.A.S. par des membres (2 sur 4) qui ne se sont pas présentés aux dernières élections communales.

 

1.3.      Désignation des délégués communaux auprès de sociétés diverses et ASBL communales (UVCW, CCBW, Dexia, Office du Tourisme, Ruralis, Gestion des habitations à loyer modéré, L’habitation moderne, Maison de l’Urbanisme, Ethias, TEC, TV Com) ;

 

1.4.      Demande de reclassement de la commune (passage à la catégorie 14) ;

 

            La commune compte près de 8000 habitants.  Elle peut donc passer de la catégorie 13 à la catégorie 14 dans le classement des communes.  Avantage: une meilleure recette dans le Fonds des communes mais par contre aussi une augmentation des traitements des Bourgmestre, Echevins, Président du C.P.A.S., de la Résidence Malevé, du Secrétaire et du Receveur communal….

 

                        Ce point est accepté à l'unanimité.

 

1.5.      Autorisation à la province du Brabant wallon d’utiliser un listing reprenant les enfants nés entre le 1/4/91 et le 1/4/95 pour le Conseil provincial des Jeunes ;

 

                        Ce point est accepté à l'unanimité.

 

1.6.      Création de l’ASBL communale TOP Senior + et désignation des délégués Communaux ;

 

            Une ASBL de plus ! 

 

            La minorité ne peut que se réjouir d'une politique dynamique en faveur de nos aînés.

 

Elle n'est pas contre la création d'une petite ASBL comme par exemple pour faciliter la gestion au jour le jour des salles communales.

 

Par contre, elle critique l'abus d'ASBL.  Elle critique la création d'une ASBL comme celle-ci qui n'a d'autres buts que de retirer ses prérogatives au conseil communal, seul organe composé de membres représentant la population.

 

 Les décisions sont prises en petit comité plutôt qu'après un débat public au conseil communal.  Elles sont souvent critiquables parce que très naturellement les membres ne jonglent pas avec la loi sur les marchés publics. 

 

            Qui financera cette nouvelle ASBL ? Les subsides de la commune ?  On prétend que non mais rien n'est prévu quand au financement sinon de réclamer des subsides partout.

 

1.7.      Ordonnance de police interdisant de consommer des boissons alcoolisées sur la voie publique ;

 

            Personne bien évidemment n'est favorable à la consommation d'alcool sur la voie publique. Il existe déjà une loi qui réprime l'ivresse sur la voie publique.

 

            Mais cette décision est inutile, provocatrice et inapplicable.

 

            Orp-Jauche n'est quand même pas le Chicago wallon.  99,9 % des jeunes se conduisent bien.  Il n'y a pas besoin de mesures de ce genre.  Qu'est–ce que les jeunes ont fait pour être harcelés comme cela ?  Pourquoi cette stigmatisation ?

 

            On prend un bazooka pour tuer une mouche.

 

            Enfin, elle est inapplicable.  C'est un règlement qui s'appliquera à la carte contre certains et pas les autres.  Prenons quelques exemples:

 

            Un ouvrier de Belgacom boit une bière dans sa tranchée, il ne sera évidemment pas sanctionné.

 

            Un randonneur s'arrête pour pique niquer et prend une bière, il ne sera évidemment pas sanctionné.

 

            Lors d'une brocante, l'organisateur a oublié de demander une dérogation pour la buvette, il ne sera évidemment pas sanctionné.

           

            Lors du cortège de la fête à Jauche, l'organisateur distribue, c'est la tradition, un gobelet de bière aux passants, il ne sera évidemment pas sanctionné.     

 

Lors de soirées jeunes, un jeune quitte la salle avec son gobelet de bière et se trouve sur le parking, il ne sera évidemment pas sanctionné.

 

            Mais pour certains (qui ?), le règlement sera appliqué à la lettre.  C'est malsain.

 

            D'autre part, Philippe Lefèvre souligne que le Ministre Courard (PS) a annulé une délibération semblable prise par le conseil communal de Wavre.

 

1.8.      Interdiction de circulation aux véhicules de plus de 7,5 T rue de l’Eglise à Enines en venant de Huppaye ;

 

                        Ce point est accepté à l'unanimité.

                                                  

Comptabilité :

 

2.1.      Vote de deux douzièmes provisoires pour 2007;

 

                        Ce point est accepté à l'unanimité.

Travaux :

 

3.1.      Décision de principe, choix du mode de passation du marché et du mode de Financement, approbation du cahier des charges pour l’engagement d’un Contrôleur des travaux pour la démolition du SAED Gervais-Danone ;

 

                        Ce point est accepté à l'unanimité.

 

Divers

 

            La minorité fait des propositions constructives et émet de sévères critiques.

 

1.         Réparation route Hannut-Jodoigne jusque Jandrain

 

            La Chaussée Hannut-Jodoigne est fort dégradée depuis l'ancienne Gendarmerie jusqu'à l'école de Jandrain et mérite d'être réparée.

           

            Nous savons que la voirie est provinciale avant de passer à la Région.

 

            Nous demandons qu'un courrier officiel soit adressé à la Députation provinciale pour que soit prévue, au prochain budget voire au prochain plan triennal provincial, une réfection même provisoire de cette voirie.

 

            La minorité s'engage à appuyer cette demande dès la réception de la copie du courrier.

 

2.         Distributeur de billets.

 

            Il existe deux distributeurs de billets dans les banques situées à Orp.

 

A Jauche, commune de grand passage sur l'axe Hannut-Jodoigne et dont les commerces sont fort fréquentés, il n'en existe pas.

 

            Nous demandons qu'un courrier officiel soit adressé à La Poste réclamant un distributeur de billets, place de la Roulette à Jauche.

 

Ce distributeur me semble indispensable à toute la population de Jauche.

 

3.         Renvoi de trois personnes.

                                                          

            Il y a à peine six semaines que le nouveau Collège échevinal est installé et déjà trois membres du personnel assimilés à la commune sont renvoyés d'une manière brutale, inhumaine et illégale.       A qui le tour le mois prochain ?

 

            Ce que la minorité défend, c'est le droit au respect des procédures, au respect des gens, au respect des droits de la défense.

 

            Ces personnes faisaient partie de la commune depuis plusieurs années.  Aucun blâme, aucune remontrance ou sanction n'avaient jamais été prises à leur encontre.  Parce que l'on change de majorité, on les licencie.

 

            On plaide l'urgence.  Quelle urgence !  Tout cela est illégal.

 

            Ces personnes sont jetées avec des indemnités confortables.  Pas besoin de prester le préavis.  Qui paie ces largesses sinon le contribuable ?

 

            Nous ne sommes pas d'accord et irons en recours contre ces décisions auprès des instances supérieures.

 

                         

HUIS CLOS.

 

Personnel :

 

4.1.      Ratification de la décision prise en urgence par le collège communal de licencier 2 animatrices ;

4.2.      Ratification de la désignation d’une puéricultrice APE temps plein ;

4.3.      Demande de mise à la retraite d’un agent administratif statutaire ;

 

Enseignement :

 

5.1.             Ratification de la désignation d’enseignant(e)s temporaires.

 

17:22 Écrit par Jean PIRSOUL dans Au conseil communal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.