15/04/2007

Orp-Jauche

Le recours, visant à annuler la décision du Bourgmestre d'interdire la vente d'alcool sur la voie publique, est accueilli.  La mesure est annulée.  Ouf, le bon sens a triomphé.  En effet, contrairement à ce que l'on a laissé croire, cet arrêté ne concernait pas du tout les jeunes, elle s'appliquait à tout qui se trouvait sur la voie publique avec une bière en main. 

 

Pis - Ce règlement allait s'appliquer à la carte contre certains et pas les autres.  Un ouvrier dans sa tranchée boit une bière à la pause de midi, il ne sera évidemment pas sanctionné. Un randonneur s'arrête pour pique niquer et prend une bière, il ne sera évidemment pas sanctionné. Lors d'une brocante, l'organisateur a oublié de demander une dérogation pour la buvette, il ne sera évidemment pas sanctionné. Lors du cortège de la fête à Jauche, l'organisateur distribue, c'est la tradition, un gobelet de bière aux passants, il ne sera évidemment pas sanctionné.     Lors de soirées jeunes, un jeune quitte la salle avec son gobelet de bière et se trouve sur le parking, il ne sera évidemment pas sanctionné.

 

Mais pour certains, au cas par cas, le règlement sera appliqué à la lettre.  C'est malsain.  Le Ministre Courard est de notre avis.

08:37 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |