22/06/2007

Orp-Jauche

ORDRE DU JOUR DU 21 JUIN 2007.

 

Droit d'interpellation.

 

            Usant de son droit d'interpellation au conseil communal, un habitant de Noduwez a interrogé le Collège sur ses intentions quant à la réorganisation des garderies scolaires.

 

            Cet habitant, papa d'un enfant fréquentant les écoles communales, fait état d'une rumeur qui prête à la majorité la volonté de regrouper les garderies dans la salle communale d'Orp.  Les enfants y seraient transportés par un minibus.

 

            Pierre Sondag, Echevin de l'Enseignement, se veut rassurant et précise:

 

1.  Aucune décision dans ce sens n'est prise et de toute façon rien ne changera pour la prochaine rentrée scolaire.

 

2.  L'organisation se ferait sur base volontaire.  Aucun changement ne sera imposé aux directions.

 

3.  Aucune garderie centralisée ne serait prévue pour le matin.  Les parents doivent toujours avoir la possibilité d'un contact avec l'école et les enseignants.

 

4.  Cette garderie centralisée ne concernerait que les enfants qui restent tard à l'école.  Les enfants continueraient à fréquenter la garderie de leur école pendant 1h - 1h1/2 pour faire leurs devoirs avant de prendre le minibus pour l'autre garderie.

 

5.  Avant toute décision, l'Echevin entend se concerter avec les directions d'école et avec les parents via les conseils de participation.

 

6.  Il tient aussi à s'informer sur l'organisation de garderies centralisées dans les communes voisines.

 

Réunion convoquée par la minorité.

 

 1.2.     Présentation de 9 administrateurs et de 5 commissaires pour l’intercommunale d’œuvres Sociales Eugène Malevé (IOSEM) et désignation de 5 délégués à l’assemblée générale ;

 

            La Résidence Malevé est une intercommunale comprenant les communes de Hannut, Lincent et Orp-Jauche.

 

            La loi sur les intercommunales prévoit qu'une assemblée générale doit se tenir au premier semestre de chaque année.  Cette année, elle doit avoir à son ordre du jour non seulement l'approbation des comptes 2006 et les décharges à donner aux administrateurs et commissaires mais aussi la désignation des nouveaux administrateurs et commissaires, suite aux dernières élections communales.

 

            La loi sur les intercommunales prévoit, pour respecter les droits des minorités, que les administrateurs, commissaires et délégués à l'Assemblée générale doivent être choisis au prorata des forces politiques en présence.

 

            La minorité réagit.  Elle a convoqué elle-même une réunion du conseil communal avec à l'ordre du jour: présentation de 9 administrateurs et de 5 commissaires pour l’intercommunale d’œuvres Sociales Eugène Malevé (IOSEM) et désignation de 5 délégués à l’assemblée générale  et réclamera la tenue de l'assemblée générale dans les délais légaux.

 

            La minorité demande simplement le respect de la loi, rien d'autre.

 

10:58 Écrit par Jean PIRSOUL dans Au conseil communal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.