15/02/2008

Orp-Jauche

Article paru dans le journal "La Dernière Heure".

La commune vient de rendre un rapport favorable au projet

 

JAUCHE Ce n'est probablement plus qu'une question de semaines : le projet de lotissement de la rue du Cimetière, à Jauche, devrait bientôt recevoir le permis nécessaire à sa concrétisation.

Tout dépendra de l'avis du fonctionnaire-délégué de la Région wallonne car, du côté de la commune d'Orp-Jauche, l'opinion du collège est favorable, comme le montre le rapport technique qui vient d'être rendu.

"À partir du moment où le lotisseur a tenu compte des remarques que nous lui avions formulées en fonction des critiques des riverains, nous n'avions plus de raison de nous opposer à sa demande de permis", explique le bourgmestre, Hugues Ghenne. "Vraisemblablement, l'urbanisme devrait aller dans le même sens. Il ne s'agira alors plus au collège qu'à délivrer réellement la fameuse autorisation. Ce qui pourrait être fait dans le mois."

Concrètement, Il s'agira désormais de 15 (et non plus 20) habitations à construire de l'autre côté de la rue du Cimetière. La plupart de ces maisons seront groupées autour d'une nouvelle voirie tandis que trois ou quatre se trouveront se trouveront à front de rue, mais dans le bas de celle-ci.

Plus question, donc, de détruire le fameux talus tant chéri par les riverains. Et si quelques arbres doivent logiquement être arrachés, d'autres seront replantés ça et là. Soit d'importantes adaptations après le refus communal suite à la première demande de permis, qui avait suscité une levée de boucliers des voisins il y a maintenant quelques mois.

"Des prescriptions complémentaires ont également été rencontrées", précise le mayeur. "Comme l'obligation pour le lotisseur de prévoir des groupes hydrophores et des citernes d'eau de pluie ou celle de laisser la possibilité aux futurs acheteurs de placer des panneaux solaires et/ou photovoltaïques."

G. H.

 

 

13:47 Écrit par Jean PIRSOUL dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.