18/02/2008

Orp-Jauche

Article extrait du journal "La Dernière Heure".

 

Le CPAS d'Orp-Jauche accueille désormais une permanence juridique gratuite

 

ORP-JAUCHE "Nous ne disposons pas de statistiques mais il est clair que les gens ont un grand besoin de ce service."

Dans l'esprit de Catherine Latiers, la présidente du CPAS d'Orp-Jauche, l'ouverture d'une permanence juridique se justifie d'elle-même. Parce qu'il y a une demande. Et car les conseils qu'elle rendra risquent de profiter à pas mal de monde.

"Attention à ne pas s'imaginer que l'on pourra y trouver quelqu'un pour assurer sa défense", précise d'emblée Catherine Latiers.

"L'avocat que nous envoie chaque semaine le barreau de Nivelles ne prendra pas de dossiers en charge. Sa mission est tout autre : débroussailler, renseigner, orienter les personnes en manque d'informations et en passe de se perdre dans le dédale juridique qui réglemente toujours davantage nos existences."

Concrètement, tout qui se pose des questions, veut un éclairage sur la suppression de ses allocations de chômage, a un problème avec une voisine qui la harcèle, cherche des renseignements sur une procédure de divorce, se retrouve dans une situation où la justice est la seule échappatoire... est concerné par cette permanence qui a démarré début janvier.

Le tout gratuitement, puisque c'est le CPAS qui prend tous les frais en charge. À noter que la facture permet en même temps aux assistants sociaux de bénéficier de formations net d'être tenus au courant des dernières évolutions en date dans les matières qu'ils traitent quotidiennement.

Concrètement, tous les mardis de 17 h à 19 h, le Centre public d'action sociale d'Orp-Jauche est accessible à toute personne désireuse d'obtenir un renseignement en matière juridique.

Pas question de critères sociaux, financiers... ou même d'être déjà inscrit au CPAS.

G. H.

 

 

13:40 Écrit par Jean PIRSOUL dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.