28/06/2008

Orp-Jauche

Article paru dans le journal "La Dernière heure" – (28.06/2008).

 

Le conseil communal a pris la décision de principe

 

Un hall sportif à Orp-Jauche

 

Le conseil communal a pris la décision de principe

 

ORP-JAUCHE Ce n'est qu'une décision de principe mais elle est déjà lourde de signification : le conseil communal d'Orp-Jauche a prévu de se lancer dans la création d'un hall multisports. Les motivations qui sous-tendent ce projet sont nombreuses. À commencer par les limitations physiques du complexe de la rue du Pirchat.

"Nous sommes parfois démunis par rapport aux demandes de certains clubs, a expliqué le bourgmestre Hugues Ghenne. Nous avons déjà des structures qui ont leur valeur. Mais pas de salle comme à Hélécine et ses 3.000 habitants, Ramillies et ses 6.000 habitants ou Lincent et ses 4.000 habitants. Or, à Orp-Jauche, nous sommes 8.000 et nous ne pouvons pour l'instant pas permettre aux gens de pratiquer toutes leurs passions."

Il y a aussi le fait que la future Maison de l'Entité ne permettra pas la pratique du basket-ball, contrairement à la mythique salle Gervais, qui sera démolie à court terme et qui abrite actuellement les dribbles du BCOJ. Parallèlement, les installations du RAFC Orp-Noduwez ainsi que de celles du Motocross, ne sont pas des plus neuves. D'où la localisation provisoire du hall sur le site de la rue Joseph Jadot, à Orp. "Mais ce ne sera pas obligatoirement là, a précisé le mayeur. L'architecte et l'auteur de projet nous aideront à choisir le meilleur endroit possible."

Quant au financement, il se ferait via un appel à projet lancé par la Région wallonne qui, par sa cellule Infrasports, devrait assurer une subsidiation de 60 à 80 %. Une fameuse aide pour un dossier qui pèse plus d'un million d'euros. Pas de quoi convaincre Jean Pirsoul (LB) et Philippe Lefèvre. Le premier constatant qu'on lui demandait d'approuver une décision de principe sans voir où s'implanterait le hall, le prix exact qu'il en coûtera ainsi que le pourcentage précis de subsides que la commune pourrait espérer. Tandis que le second a fait remarquer les entités voisines précitées avaient souvent eu des problèmes de gestion avec leurs complexes.

Les élus de la Liste du Bourgmestre (qui ne l'est plus), seul groupe de l'opposition, se sont abstenus. À l'exception d'Héloïse Fontaine a préféré suivre l'avis de la majorité... sans toutefois argumenter sa position.

G. H.

 

 

23:54 Écrit par Jean PIRSOUL dans Revue de presse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.