13/06/2008

Orp-Jauche

-  La Police nous informe:

"Le mercredi 11 juin 2008, la Zone de Police de Jodoigne a procédé à des contrôles de vitesse aux endroits suivants :

Zetrud-Lumay, RN29 BK50,3 chaussée de Tirlemont n° 513 en direction de Jodoigne,     181 véhicules contrôlés – 11 « flashés » - (vitesse maximum constatée 90 au lieu de 50 km/hr)

 

Jodoigne, chaussée de Charleroi n° 112 en direction de Tirlemont, 229 véhicules contrôlés – 3 « flashés » - (vitesse maximum constatée 77 au lieu de 50 km/hr)

 

Perwez, RN29 BK33,7 au carrefour avec la rue de la Chapelle en direction de Jodoigne, 513 véhicules contrôlés – 23 « flashés » - (vitesse maximum constatée 94 au lieu de 50 km/hr)

 

Ramillies, rue de la Frête n° 54 en direction d’Eghezée, 65 véhicules contrôlés – 13 « flashés » - (vitesse maximum constatée 98 au lieu de 50 km/hr)

 

Sur 988 véhicules qui sont passés devant le radar, 50 ont étés flashés (5%).

13:02 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2008

Orp-Jauche

-  La Police nous informe:

 

"Le mardi 10 juin 2008, la Zone de Police de Jodoigne a procédé à des contrôles de vitesse aux endroits suivants :

 

Jodoigne, RN240 chaussée de Wavre n°79, en direction de Wavre, 153 véhicules contrôlés – 24 « flashés » - (vitesse maximum constatée 91 km/hr)

 

Jodoigne, RN222 BK6.8 rue de la Maladrerie, en direction de Jodoigne-Souveraine, 37 véhicules contrôlés – 7 « flashés » - (vitesse maximum constatée 78 km/hr)

 

Jodoigne, Chapelle Stevenaert n°110 en direction de Jodoigne, 54 véhicules contrôlés – 5 « flashés » - (vitesse maximum constatée 92 km/hr)

 

Piétrain, rue Longue n°42 en direction d’Hélécine, 81 véhicules contrôlés – 2 « flashés » - (vitesse maximum constatée 78 km/hr)

 

Jauche, RN240 BK22.9 avenue Rodolphe Gossia n°35 en direction de Jodoigne, 104 véhicules contrôlés – 4 « flashés » - (vitesse maximum constatée 83 km/hr)

 

Sur 429 véhicules qui sont passés devant le radar, 42 ont étés flashés (9,8%).

 

Levez le pied… De nombreux contrôles sont encore prévus dans les jours à venir !

14:47 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2008

Le Coq

Une nouvelle espèce animale en voie de disparition:  le coq ?

 

Courrier adressé par le Bourgmestre d'Orp-Jauche (le Secrétaire communal n'a pas signé condition pour rendre le document officiel):

 

Monsieur,

 

Suite à une plainte, je me permets de vous contacter afin de vous sensibiliser aux nuisances que vos voisins doivent subir"

 

"En effet, la possession de coqs entraîne des nuisances sonores diurnes et nocturnes".

 

"Je vous rappelle l'article 76 du Règlement Général de Police.- «Les propriétaires, gardiens, et surveillants d'animaux dont les aboiements, hurlements et cris continus perturbant le repos ou la tranquillité publique doivent prendre les mesures nécessaires pour faire cesser le trouble ».

 

"Dans un souci de bon voisinage, je vous invite à prendre les mesures nécessaires afin de remédier à cette situation".

 

"Je vous en remercie d'avance et vous prie d'agréer, Monsieur, l'assurance de ma considération distinguée".

 

Le Bourgmestre,

H. GHENNE.

 

Que signifie: "prendre les mesures nécessaires" ?  Faut-il assassiner tous les coqs d'Orp-Jauche ?  Oui mais quand penseront l'Echevin Ecolo, ou Gaya ou la Ligue de protection des animaux ? 

 

Oui, mais les ânes aussi lancent des "cris continus" !

 

Faut-il créer des refuges pour coqs bruyants ?  Oui mais où mettre ces refuges ?  A Bruxelles ou Zaventhem (la population est déjà dérangée par le bruit des avions ou des voitures) où le long du T.G.V. ? 

 

Au fait, qu'en pensent les poules ?

16:49 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

14/02/2008

Orp-Jauche

La Police nous informe:

 

"Les samedi 2 et dimanche 3 février 2008, la Zone de Police de Jodoigne a procédé à des contrôles de vitesse aux endroits suivants :

 

Jauche, rue de Frambais en direction d’Orp,      67 véhicules contrôlés – 2 « flashés » (vitesse maximum constatée 76 km/hr)

 

Noduwez, rue de Tirlemont en direction de la E40, 40 véhicules contrôlés – 0 « flashé »

 

Ramillies, rue de la Frête en direction de Jauche, 52 véhicules contrôlés – 10 « flashés » (vitesse maximum constatée 89 km/hr)

 

Grand-Rosière, chaussée de Namur en direction d’Eghezée, 106 véhicules contrôlés – 4 « flashés » (vitesse maximum constatée 109 km/hr)

Perwez, avenue Wilmart en direction de Wavre, 113 véhicules contrôlés – 2 « flashés » - (vitesse maximum constatée 88 km/hr)

 

Sur 378 véhicules qui sont passés devant le radar, 18 ont étés flashés (4,8 %).

06:06 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/01/2008

Orp-Jauche

-  La Police nous informe:

 

"Le mardi 15 janvier 2008, la Zone de Police de Jodoigne a procédé à des contrôles de vitesse aux endroits suivants :

 

Ramillies avenue des Déportés en direction de la RN91, 68 véhicules contrôlés – 2 « flashés » (vitesse maximum constatée 96 km/hr)

 

Orp-Jauche rue Henri Grenier en direction de Jauche,    91 véhicules contrôlés – 13 « flashés » (vitesse maximum constatée 91 km/hr)

 

Jodoigne rue Longue en direction de Jodoigne, 46 véhicules contrôlés – 2 « flashés » (vitesse maximum constatée 72 km/hr)

 

Orp-Jauche rue Louis Lambert en direction de l’école communale de Noduwez, 37 véhicules contrôlés – 0 « flashé »

 

Sur 242 véhicules qui sont passés devant le radar, 17 ont étés flashés (7%).

09:39 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2007

Orp-Jauche

Merci de bien vouloir nous donner vos avis et commentaires sur le "toutes boîtes" distribué ce mardi 13 novembre.

08:08 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

06/11/2007

Chiens dangereux

Article 1er:  Le Règlement de Police est amendé comme suit:

 

§1.  Dans le cadre du présent article, il y a lieu de considérer les différentes catégories de chiens comme suit:

 

Catégorie 1 : les chiens issus des races ou de croisements des races suivantes:

-           

American Staffordshire terrier, English terrier, Pitbull terrier, Fila brasiliero (Mâtin brésilien), Tosa inu, Aktita inu, Dogo argentino (Dogue argentin), Bull terrier, Mastiff, Ridgeback rhodésien, Dogue de Bordeaux et Band Dog ou Rottweiler.

 

Catégorie 2 : les chiens qui n'appartiennent à la catégorie 1.

 

§ 2. 1° Il est interdit, sur le territoire communal d'acquérir ou de détenir un chien de la catégorie 1 ;

 

2° Par dérogation au § 2, 1°, Toute personne domiciliée ou résidant sur le territoire communal qui à la date d'entrée en vigueur du présent règlement détient un chien de catégorie 1 sera tenue:

a) d'en déclarer la détention auprès de l'administration communale au plus tard 30 jours après l'entrée en vigueur du présent article;

b) d'obtenir du Bourgmestre un permis de détention délivré sur base d'une attestation favorable de suivi d'une formation et d'éducation de son chien auprès d'un centre agréé de dressage, renouvelable annuellement;

c) de laisser visiter les lieux de détention et de respecter les dispositions qui s'imposent pour éviter toute divagation;

d) de fournir annuellement à l'administration communale, la preuve d'une assurance couvrant sa responsabilité civile en cas d'accident;

e) d'entourer la propriété où séjourne le chien de barrières ou de tout dispositif suffisant pour empêcher que les utilisateurs de la voie publique qui seraient amenés à longer ladite propriété ne soient menacés par les chiens en question;

f) en cas d'infraction, en plus de l'amende administrative, le Bourgmestre pourra retirer l'autorisation accordée.

3° Tout propriétaire, détenteur ou gardien d'un chien de la catégorie 1 est tenu de lui faire porter une muselière conforme et de le tenir en laisse courte (moins de deux mètres) dans tout lieu public ou privé accessible au public.

4° Tout détenteur d'un chien de catégorie 1 à l'entrée en vigueur du présent règlement devra se soumettre aux dispositions prévues aux paragraphes 3 et 4.

§ 3. Pour les chiens de la catégorie 2 :

1° L'accès est interdit aux chiens notamment dans les cimetières et en tout lieu public signalé par le pictogramme de couleur blanche avec un bord rouge et une silhouette noire représentant un chien ou tout pictogramme similaire.

Exception est toutefois accordée aux aveugles ou aux handicapés accompagnés de leur chien.

2° Dans les zones habitées, les chiens doivent être tenus en laisse.

Dans les zones non habitées, l'usage de la laisse n'est pas imposé pour autant que l'animal reste sous le contrôle total de son maître ou gardien, et ce sous leur seule responsabilité.

3° Il est interdit sur le domaine public d'abandonner des animaux à l'intérieur d'un véhicule en stationnement s'il peut en résulter un danger ou une incommodité pour les personnes ou pour les animaux eux-mêmes;

4° Il est interdit sur le domaine public de se trouver avec des animaux dont le nombre, le comportement ou l'état de santé pourraient porter atteinte à la sécurité publique;

5° Il est interdit d'emprunter les transports en commun avec un chien non muni d'une muselière;

6° Tout chien se trouvant en tout lieu accessible au public doit pouvoir être identifié par puce électronique ou tatouage. Tout chien non identifié sera considéré comme errant;

7° Tout chien errant sera saisi aux frais du contrevenant et dirigé vers un refuge ou tout autre endroit propre à l'accueillir. Si dans les quinze jours de la saisie, le maître ne se présente pas au refuge, le chien sera considéré comme abandonné et remis à l'organisme hébergeant. La récupération du chien par le maître n'est autorisée que moyennant l'identification préalable par puce électronique ou tatouage conforme à l'Arrêté ministériel du 2 mars 1998 et paiement à l'organisme hébergeant des frais d'hébergement du chien;

8° Il est interdit d'utiliser un chien pour intimider, incommoder, provoquer toute personne ou porter atteinte à la sécurité publique, à la commodité de passage et aux relations de bon voisinage ;

9° Il est interdit de provoquer des combats de chiens, d'entraîner ou de dresser dans tout lieu public un chien à des comportements agressifs;

10° A l'exception de ceux utilisés par les services de secours et de sécurité, le port de la muselière est obligatoire pour tout chien, qui se trouve ou circule dans tout lieu public ou privé accessible au public, pouvant constituer un danger potentiel pour autrui en raison de ses attitudes comportementales et/ou caractérielles agressives, ou de sa sélection ou d'antécédents agressifs dont il aurait fait preuve.

11° Il est défendu de mettre un chien de garde à l'attache. S'il n'est pas tenu à l'intérieur d'un bâtiment fermé ou dans une propriété clôturée, il doit obligatoirement être tenu dans un enclos de 4 m2 minimum de superficie et entouré d'un treillis suffisamment haut et rigide pour que le chien ne puisse le franchir ou se blesser;

§ 4. 1° Le non-respect, par tout propriétaire, gardien ou détenteur d'un ou plusieurs chiens des injonctions qui lui sont données par un fonctionnaire de police dans le cadre du § 2 et du § 3, 4°, 8° et 9° entraînera d'office l'identification et la saisie du ou des chiens concernés et ce aux risques et périls du propriétaire, gardien ou détenteur.

2° Les chiens estimés dangereux par un fonctionnaire de police ou qui ont présenté une menace pour un tiers pourront être examinés par un médecin-vétérinaire à la demande du Bourgmestre afin d'envisager les mesures adéquates à prendre à leur égard. Dans les cas de dangerosité grave constatée par le médecin-vétérinaire et sur avis de ce dernier, le Bourgmestre peut imposer l'euthanasie du chien.

3° En cas d'avis favorable du médecin-vétérinaire visé au 2° moyennant une ou des conditions, par exemple le port obligatoire de la muselière, l'obligation de tenir le chien dans un enclos, un écolage de socialisation du chien dans un centre agréé, selon des modalités qui seront chaque fois précisée, le Bourgmestre prendra un arrêté individuel motivé fixant les obligations particulières du maître;

4° Lorsque la saisie administrative du chien s'impose et que l'animal est féroce ou s'il est impossible ou dangereux de le saisir, il pourra être abattu sur place.

5° Le médecin-vétérinaire visé au § 4, 2°, 3° et 5° est désigné par le bourgmestre.

6° Les frais liés à l'examen par un médecin-vétérinaire seront à charge du propriétaire.

§ 5. 1° Dans les zones habitées, les accompagnateurs doivent procéder à l'enlèvement des déjections de leur animal.

2° Il est interdit d'attirer, d'entretenir et de contribuer à la fixation d'animaux errants tels que chats, chiens, pigeons ou autres oiseaux, en leur distribuant de la nourriture sur la voie publique de manière telle qu'elle porte atteinte à la salubrité ou à la sécurité publique, ou à la commodité de passage.

3° Il est interdit de capturer les pigeons errants ou bagués sauf si cette capture est effectuée par des personnes ou organismes habilités par le Bourgmestre.

4° Il est interdit de circuler avec des animaux, sur la voie publique, sans prendre les précautions nécessaires pour les empêcher de porter atteinte à la commodité de passage et à la sécurité publique.

5° Il est interdit de faire circuler des animaux non domestiques sur la voie publique sans autorisation préalable et écrite du Bourgmestre.

En toute circonstance, toutes les mesures utiles doivent être prises pour rester maître des dits animaux et éviter les accidents ou toute nuisance.

6° Il est interdit de faire passer ou laisser passer des bestiaux, animaux de trait, de charge ou de monture, sur le terrain d'autrui, quand ce terrain est chargé de récoltes.

 

B. modification de l'article 113, § 1er, du Règlement général de police afin d'y insérer les amendes suivantes:

-  Pour une infraction à l'article 41, §2, une amende de 100 à 250 euros;

-  Pour une infraction à l'article 41, §3, une amende de 60 à 250 euros; ·

-  Pour une infraction à l'article 41, §5, une amende de 20 à 100 euros;

-  Pour une infraction à l'article 106, § 1 er, une amende de 40 à 250 euros;

-  Pour une infraction à l'article 46, une amende de 40 à 250 euros.

 

C. modification l'article 113, § 1er, du Règlement général de police afin d'y insérer l'article 30 dans les articles pouvant faire l'objet d'une médiation réparatrice.

 

 

09:43 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Suppression de voirie

 

Le Conseil communal,

 

Vu la demande exprimée par des riverains d'une petite voirie de liaison située entre l'avenue Adrien Stas et la Rue de Marilles à Jauche;

 

Considérant que cette voirie est étroite; qu'elle n'est pas dotée d'un revêtement capable de supporter une circulation importante ni un trafic lourd;

 

Attendu que ladite voirie est régulièrement empruntée par du charroi lourd, ce qui a pour effet de détériorer cette voirie de liaison;

 

Considérant que la logique veut, en ces circonstances, que la circulation normale et les charrois lourds empruntent des voiries mieux adaptées telles l'A venue Adrien Stas (route provinciale RN240) et la Rue de Marilles (voirie de Grande Communication reliant Jauche à Marilles) ;

 

Vu qu'il s'indiquerait dès lors que la petite voirie de liaison en question ne soit plus accessible aux camions, engins agricoles, camionnettes, voitures et moto mais soit réservée aux cyclistes et piétons ;

 

Attendu que les riverains ont été consultés à ce sujet et que la quasi totalité a émis un avis favorable à cette proposition;

 

Considérant que le collège communal a décidé de mettre en application, à l'essai, cette proposition de limiter l'accès à la petite voirie de liaison (sans dénomination) aux cyclistes et piétons en posant des équipements destinés à empêcher le passage d'autres véhicules;

 

DECIDE:

 

Art. 1. : de confirmer la décision suivante du collège communal prise à l'essai : la petite voirie communale (sans dénomination) reliant l'Avenue Adrien Stas à la Rue de Marilles à Jauche, sera réservée à la circulation des cyclistes et piétons.

 

Art.2. : la mesure sera matérialisée par la pose à chaque entrée de cette voirie de plaques de signalisation adéquates et de bacs à fleurs disposés en quinconce ou tout autre aménagement pouvant empêcher le passage de véhicules.

 

09:41 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Birmanie

Le Conseil

 

DÉCIDE:

 

Article 1 : de soutenir l'action des démocrates en Birmanie et de relayer le message d'Aung San Suu Kyi, en particulier auprès de la population communale, par le biais du site internet de la commune et ou du journal communal, pour que la communauté internationale et l'Union européenne fassent pression sur la junte birmane, notamment en appliquant les sanctions économiques demandées par les démocrates birmans;

 

Article 2 : de faire Aung San Suu Kyi citoyenne d'honneur de Orp-Jauche ;

 

Article 3: de s'abstenir, dans la mesure du possible et lorsque cela n'affecte pas de manière disproportionnée des intermédiaires locaux, d'acheter des produits d'entreprises produisant en Birmanie, les investissements de ces entreprises ne faisant que soutenir la junte au pouvoir;

 

Article 4: de mandater le collège des bourgmestre et échevins à veiller à ce que les impôts de la commune ne soient pas utilisés pour le financement d'entreprises actives en Birmanie tant que les démocrates birmans appellent à des sanctions économiques envers leur propre pays;

 

Article 5: de mandater le Collège des bourgmestre et échevins à obtenir une information complète auprès des institutions bancaires de l'utilisation qui est faite de l'argent déposé par la commune auprès de celles-ci et de veiller, par le choix de produits bancaires durables, à ce que les placements et les investissements communaux soient socialement responsables;

 

Article 6: de mandater le Collège échevinal à mettre en œuvre la présente motion et d'inviter les établissements bancaires actifs sur son territoire à cesser d'investir dans les entreprises actives en Birmanie tant que les démocrates birmans appellent à des sanctions économiques envers leur propre pays;

 

Article 7 : d'œuvrer à la libération d'Aung San Suu Kyi dans la mesure de ses moyens;

 

Article 8 : de porter cette information à la connaissance:

du Ministre des Affaires étrangères du Secrétaire d'Etat au Commerce extérieur du Ministre des Finances du Président du Sénat du Président de la Chambre du Président de la Commission européenne du Président du Parlement européen de la Fédération Belge de la Finance (Febelfin).

09:35 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/09/2007

Orp-Jauche

Voici la liste des personnes les plus âgées de la commune:

 

 

1.  Madame Germaine Racourt, née le 14 avril 1909, domiciliée rue de la Cure, 12 à Jauche;

 

2.  Madame Maria Anciaux, née le 30 octobre 1910, domiciliée rue de la Vallée, 30 à Jauche;

 

3. Madame Germaine Leloux, née le 8 décembre 1910, domiciliée rue de la Station, 43 à Orp;

 

4.  Madame Bertha Van Aerschot, née le 16 mars 1911, domiciliée rue Haute, 16 à Marilles;

 

5.  Madame Marcelle Nihoul, née le 1° août 1911, domiciliée Place de la Liberté, 2 à Jauche;

 

6.  Madame Blanche Hautier, née le 09 septembre 1911, domiciliée rue Fernand Henrioulle, 8 à Marilles;

 

7.  Madame Denise Leclercq, née le 4 octobre 1911, domiciliée rue de la Grande Ferme, 53 à Orp;

 

8.  Madame Julie Praille, née le 18 novembre 1911, domiciliée rue Pierre Renad, 35 à Noduwez;

 

9. Madame Justine Beguin, née le 05 avril 1912, domiciliée Place de Maret, 1 à Maret.;

 

10. Madame Juliette Halleux, née le 04 octobre 1912, domiciliée rue de Fontigny, 18 à Orp.

 

11. Madame Mathilde Doguet, née le 01 février 1913, domiciliée rue du Village, 51 à Marilles.

 

12. Madame Petronille Vanderschueren, née le 17 février 1913, domiciliée avenue R. Gossia, 32 à Jauche.

 

13. Madame Maria Marique, née le 13 avril 1913, domiciliée ruelle du Cuvé, 11 à Jauche.

 

14. Madame Madeleine Collin, née le 6 octobre 1913, domiciliée rue de Gollard, 27 à Noduwez.

 

15. Monsieur Marcel Bourguignon, né le 18 novembre 1913, domicilié rue de Paris, 1 à Jandrenouille.

 

16. Madame Louise Ovart, née le 28 novembre 1913, domiciliée avenue E. Vandervelde, 80 à Orp.

 

17. Monsieur Désiré Lacroix, né le 30 novembre 1913, domicilié Place de Maret, 1 à Maret.

 

18. Madame Denise Gilson, née le 11 juin 1914, domiciliée Grand'Place, 7 à Jauche;

 

19. Monsieur Eugène Mottart, né le 20 juin 1914, domicilié avenue Emile Vandervelde, 1 à Orp;

 

20. Madame Aline Desjardins, née le 29 juin 1914, domiciliée rue de Genville, 58 à Jandrain;

 

21. Monsieur Aimé Moureau, né le 12 août 1914, domicilié rue de l'Eglise, 41 à Enines;

 

22. Madame Juliette Marteau, née le 19 août 1914, domiciliée rue du Bois Colau, 5 à Enines;

 

23. Madame Germaine Saussoy, née le 13 novembre 1914, domiciliée Rue de la Féculerie, 22 à Jandrain;

 

24. Madame Jeanne Loriers, née le 25 janvier 1915, domiciliée Place de Maret, 1 à Maret;

 

25. Monsieur Charles Germeau, Bourgmestre honoraire de Noduwez, né le 24 janvier 1915, domicilié Rue de Tirlemont, 12 à Noduwez.

 

Soit 20 femmes et 5 hommes.

 

08:04 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/07/2007

Des noces de coton aux noces de chêne

1 an   :                 noces de coton

2 ans  :                 noces de cuir

3 ans  :                 noces de froment

4 ans  :                 noces de cire

5 ans  :                 noces de bois

6 ans  :                 noces de chypre

7 ans  :                 noces de laine

8 ans  :                 noces de coquelicot

9 ans  :                 noces de faïence

10 ans  :               noces d'étain

11 ans  :               noces de corail

12 ans  :               noces de soie

13 ans  :               noces de muguet

14 ans  :               noces de plomb

15 ans  :               noces de cristal

16 ans  :               noces de saphir

17 ans  :               noces de rose

18 ans  :               noces de turquoise

19 ans  :               noces de cretonne

20 ans  :               noces de porcelaine

21 ans  :               noces d'opale

22 ans  :               noces de bronze

23 ans  :               noces de béryl

24 ans  :               noces de satin

25 ans  :               noces d'argent

26 ans  :               noces de jade

27 ans  :               noces d'acajou

28 ans  :               noces de nickel

29 ans  :               noces de velours

30 ans  :               noces de perle

31 ans  :               noces de basane

32 ans  :               noces de cuivre

33 ans  :               noces de porphyre

34 ans  :               noces d'ambre

35 ans  :               noces de rubis

36 ans  :               noces de mousseline

37 ans  :               noces de papier

38 ans  :               noces de mercure

39 ans  :               noces de crêpe

40 ans  :               noces d'emeraude

41 ans  :               noces de fer

42 ans  :               noces de nacre

43 ans  :               noces de flanelle

44 ans  :               noces de topaze

45 ans  :               noces de vermeil

46 ans  :               noces de lavande

47 ans  :               noces de cachemire

48 ans  :               noces d'améthyste

49 ans  :               noces de cèdre

50 ans  :               noces d'or

51 ans  :               noces de camélia

52 ans  :               noces de tourmaline

53 ans  :               noces de merisier

54 ans  :               noces de zibeline

55 ans  :               noces d'orchidée

56 ans  :               noces de lapis-lazuli

57 ans  :               noces d'azalée

58 ans  :               noces d'erable

59 ans  :               noces de vison

60 ans  :               noces de diamant

61 ans  :               noces de platane

62 ans  :               noces d'ivoire

63 ans  :               noces de lilas

64 ans  :               noces d'astrakan

65 ans  :               noces de palissandre

66 ans  :               noces de jasmin

67 ans  :               noces de chinchilla

68 ans  :               noces de granit

69 ans  :               noces de mélèze

70 ans  :               noces de platine

75 ans  :               noces d'albâtre

80 ans  :               noces de chêne

15:36 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/04/2007

Orp-Jauche

Le recours, visant à annuler la décision du Bourgmestre d'interdire la vente d'alcool sur la voie publique, est accueilli.  La mesure est annulée.  Ouf, le bon sens a triomphé.  En effet, contrairement à ce que l'on a laissé croire, cet arrêté ne concernait pas du tout les jeunes, elle s'appliquait à tout qui se trouvait sur la voie publique avec une bière en main. 

 

Pis - Ce règlement allait s'appliquer à la carte contre certains et pas les autres.  Un ouvrier dans sa tranchée boit une bière à la pause de midi, il ne sera évidemment pas sanctionné. Un randonneur s'arrête pour pique niquer et prend une bière, il ne sera évidemment pas sanctionné. Lors d'une brocante, l'organisateur a oublié de demander une dérogation pour la buvette, il ne sera évidemment pas sanctionné. Lors du cortège de la fête à Jauche, l'organisateur distribue, c'est la tradition, un gobelet de bière aux passants, il ne sera évidemment pas sanctionné.     Lors de soirées jeunes, un jeune quitte la salle avec son gobelet de bière et se trouve sur le parking, il ne sera évidemment pas sanctionné.

 

Mais pour certains, au cas par cas, le règlement sera appliqué à la lettre.  C'est malsain.  Le Ministre Courard est de notre avis.

08:37 Écrit par Jean PIRSOUL dans Flash Infos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |